Premier bateau d’éthane au Port d’Anvers

Jeudi 4 mai, un premier bateau d’éthane liquéfié en provenance de Norvège est arrivé à la plateforme d’Anvers.

« Ce projet s’inscrit dans la volonté de la Business unit RBE de flexibiliser ses naphtacraqueurs pour traiter des charges avantagées et gagner ainsi en compétitivité », explique Ines Franke, Integration manager du projet NC2 Ethane. Suite à la révolution des gaz de schiste aux Etats-Unis, la branche avait décidé, dès 2014, d’accroître la flexibilité de ses craqueurs européens pour tirer parti de la baisse du prix de l’éthane des deux côtés de l’Atlantique.

De tous les vapocraqueurs de la BU RBE, c’est le vapocraqueur NC2 d’Anvers qui  possédait structurellement les caractéristiques techniques les plus à même de traiter cette nouvelle charge. « Le craqueur  a été adapté et modifié durant son grand arrêt de 2016 », explique Ines Franke, « et l’un de nos réservoirs existant a également subi des adaptations importantes pour pouvoir stocker l’éthane sous forme liquide, soit à -87°C ». Au total, 130 personnes ont travaillé sur le site au pic du chantier.

bateau d'éthane - éthane - port Anvers - accueil - français - total - france - Antwerpen - Antwerp - Pierre Fruitier-Roth
Une partie de l’équipe, accompagnée de Bernard Pinatel et Michel Charton lors de leur visite sur la plateforme, quelques jours avant l’arrivée du bateau. (De gauche à droite : Thomas Behrends – Robert Van den Heuvel – Michel Charton – Paul Struyf – Ines Franke – Bernard Pinatel – Catherine Tosi –
Tom Houpeline – Hilde Luystermans)

Pour Ines Franke, « l’arrivée de la première livraison, le 4 mai dernier, marque l’aboutissement d’un beau projet. Nous avons travaillé en synergie avec l’EP pour le contrat d’achat d’éthane et pendant la mise en œuvre du projet, avec GRP, pour son expertise sur le transport du gaz et en interne avec la direction Industrielle et les équipes Supply Sales & Optimisation (SSO) de RBE. » 100 000 tonnes par an d’éthane norvégien, en provenance de Kårstø, seront désormais traitées par le vapocraqueur NC2 d’Anvers.

Bateau d'éthane - éthane - port d'Anvers - Anvers - Antwerpen - Antwerp - accueil - français - france - total - Pierre Fruitier-Roth
Ines Franke et Bernard Pinatel (27 avril 2017)

 

More from Pierre Fruitier-Roth

Bourses scolaires 2016-2017 pour les français de Belgique

Calendrier et conditions pour demander les bourses scolaires pour l'année 2016-2017 Sous conditions...
Read More